Oblates Saint-François | PARIS

Oblates Saint-François | PARIS

Oblates Saint-François de Sales

PARIS

PARIS

Pensionnat Saint-François de Sales - Cours Thérèse Chappuis - Collège-Lycée Thérèse Chappuis

1873
Suite à la fusion des Sœurs de Notre-Dame de Lorette à notre Congrégation le 20 juin 1872, cette Congrégation nous apportait les maisons de Paris (79, rue de Vaugirard) et de Morangis. Pour réaliser un désir de Mgr Mermillod qui souhaitait « ouvrir une maison d’éducation à Paris où les jeunes filles de la société seraient élevées d’après les principes salésiens » notre bon Père commença le Pensionnat St-François de Sales à Pâques 1873 avec Sœur Louise de Sales de Cambacérès et Sœur Marie de Gonzague.

1901-1903
Suite aux évènements politiques antireligieux, un décret du 28 décembre 1901 dépossédait la Congrégation des maisons de Paris et de Morangis. Le pensionnait fut mis aux enchères le 14 février 1903 et fut acquis par des spéculateurs qui, dans la suite, percèrent une rue dans la propriété (actuelle rue Littrée).

1905
Après plusieurs mois passés à Troyes quelques sœurs du pensionnat retournèrent à Paris, en séculières, pour y donner des leçons privées à leurs anciennes élèves qui ne cessaient de réclamer leur retour. Elles louèrent donc un modeste appartement, rue de Sèvres, chez les Dames de St-Thomas de Villeneuve. Situation précaire qui les conduisirent à trouver un appartement au 73, rue de Vaugirard avec une cour ombragées d’arbres : elles donnèrent au nouveau cours le nom de Thérèse Chappuis et l’ouvrirent en octobre 1905. Etant toutes proches, elles assistèrent à la démolition du cher pensionnait au 79.

1913
Les propriétaires mirent en vente l’immeuble et il fallait trouver de nouveaux locaux. Notre sainte Mère revint à Paris et, parmi les différentes propositions, trouva les conditions voulues dans celui situé au 4, rue Oudinot : le bail fut signé et le Cours Thérèse Chappuis s’y installa pour la rentrée d’octobre 1913.

1963
Le bail ne fut pas renouvelé et les locaux vendus à des promoteurs. Ayant eu, par un héritage, un immeuble avec terrain situé au 52, rue Vaneau, la Congrégation construisit un immeuble sur ce terrain et y réunit le Cours Thérèse Chappuis et la Maison des Etudiantes de l’Institut Catholique dont les propriétaires voulaient reprendre les locaux.
Le Cours utilise les 1er et 2ème étages de cet ensemble, profitant d’un grand hall d’accueil au rez-de-chaussée, de la chapelle et de la restauration au 3ème étage.

 

Maison de Famille - Maison des Etudiantes de l’Institut Catholique - Foyer Thérèse Chappuis

La création à Paris d’une Maison de Famille destinée aux jeunes filles abandonnées dans la grande ville et trop souvent exposées aux pires tentations avait toujours été un des grands désirs de notre Vénéré Père Brisson. En 1910, des circonstances spéciales amenèrent notre Vénérée Mère Françoise de Sales Aviat a y songer sérieusement. Mais, fidèle à n’agir que par les indications de la providence, elle demanda d’abord une preuve visible de la Volonté divine. Cette preuve, notre bonne Mère ne tarda pas à l’obtenir et deux de nos Sœurs commencèrent cette œuvre avec un très mince bagage et beaucoup d’espérance.

 

16 rue Cassette 6ème arrondissement

1910 – 1911
Fondé le 15 octobre 1910 par Mme de Cuverville le home pour étudiantes est déclaré à la Police comme « Maison de Famille » le 28 septembre 1911.

1912
A la demande de Monseigneur Baudrillart, elle prend le nom de « Maison des Etudiantes de l’Institut Catholique » le 16 février 1912.

 

88 rue du Cherche Midi 6ème arrondissement
Le 14 octobre 1912 la maison de famille est transférée rue du Cherche Midi pour pouvoir accueillir un plus grand nombre de jeunes filles.

 

52 rue Vaneau 7ème arrondissement

En 1963 le bail n’étant pas renouvelable le foyer est transféré au 52 rue Vaneau dans le même immeuble que l’établissement scolaire : le foyer occupe les 5ème ,6ème et 7ème étages.